Skip to main content
Publications

Voies ferrées du sud de l’Alsace

Auteur(s): Gabrielle Claerr Stamm, Paul Bernard Munch, André Dubail, Roland Vogel
Prix: 20€ + 8€ de frais de port

Plusieurs voies ferrées, qui traversaient naguère le Sundgau, ont disparu sans laisser de traces, ou si peu : Saint-Louis-Huningue-Leopolshöhe (ouverte à la circulation en 1878), Altkirch Ferrette (1891), Dannemarie-Pfetterhouse-Bonfol (1910) et Saint-Louis-Waldighoffen (1907-1920). Seules les trois lignes pionnières, à savoir Mulhouse-Thann (1839), Mulhouse-Saint-Louis-Bâle (1840-1844) et Mulhouse-Belfort (1856-1858), transportent toujours voyageurs et marchandises.

Il était plus que temps de rassembler les souvenirs et de dresser l’histoire des sept voies qui desservaient le sud de l’Alsace. Les articles sont abondamment illustrés de cartes, de photographies de locomotives, de vues anciennes, mises en parallèle avec des vues actuelles des gares dès lors que cela était possible. L’étude a été complétée par des articles concernant les tramways, les chemins de fer militaires de 1914-1918, quelques réseaux industriels, et un rappel d’une profession aujourd’hui disparue, celle évoluant dans les wagons de poste ambulante.

Cet ouvrage collectif rassemble les contributions de cinq historiens, Gabrielle Claerr Stamm, André Dubail, Jürgen Ehret, Paul-Bernard Munch et Roland Vogel. Bénéficiant des conseils éclairés de Thierry Fischer et des traductions de Daniel Rouschmeyer, il s’achève par une bibliographie et un index des noms de lieux et de personnes. La composition a été réalisée par Maurice Gross.

Caractéristiques de l'ouvrage

196 pages, format A4, dos carré, broché